Je ne pouvais faire un blog et ne pas parler de Portal. Sorti fin 2007, ce jeu de réflexion et d’action est une petite merveille d’inventivité, avec une grosse dose d’humour et de second degré. Développé par Valve, et s’inscrit dans l’univers de la série des Half-Life. Le jeu est court (on le finit en quelques heures), mais sa faible durée de vie est compensée par son originalité et le grand plaisir que l’on éprouve en y jouant…

Le jeu se déroule dans un centre de recherche de la société Aperture Science, le Centre d’Activité d’Enrichissement Personnel. On incarne un sujet (une jeune femme du nom de Chell Johnson), sans trop en savoir plus. Le sujet se réveille dans une sorte de chambre vitrée, et une voix synthétique la guide à travers les différents niveaux du complexe. Le but du jeu est de traverser des salles en utilisant une arme capable de générer des portails (un bleu et un orange, qui sont liés entre eux). Les énigmes demandent une bonne utilisation du décors, des objets disponibles, et de la physique (la gravité en particulier).

GLaDOS (Genetic Lifeform and Disk Operating System), l’intelligence artificielle qui observe et guide le sujet dans le complexe, est assez particulière. Tout ce que l’on sait, c’est elle qui le révèle. Et puisqu’elle se décrit comme étant une menteuse, il est dur de croire ses informations. Glados a un comportement qui fait froid dans le dos. Elle promet une fête et un gâteau à Chell lorsque celle-ci aura terminé les divers tests du centre.

Si la première partie du jeu consiste simplement à résoudre les énigmes en passant toutes les salles, la seconde partie est plus sombre. Je n’en dit pas plus pour ne pas spoiler ceux qui n’auraient pas encore joué à ce jeu. Mais tout le monde connait la désormais fameuse phrase « The cake is a lie ».

Portal 2 est sorti en 2011. Il reprend les fameux portails de son prédécesseur, en y ajoutant des petits bonus pour rendre les salles de test encore plus intéressantes, tels que gels (répulsif et accélérateur), et un mode en coopération dans lequel on incarne deux robots… L’histoire est tout aussi soignée que le premier, et on ne peut qu’adorer ^^

Dans la suite de l’article, quelques images et une petite vidéo du générique de fin, pour sa musique « Still Alive », interprétée par GLaDOS. Elle est géniale X3

 

Tags:

Poster un commentaire

  • (ne sera pas publié)